[VTT] Sören Nissen, champion national de marathon

29.10.2019
Sören Nissen a remporté un nouveau titre, dimanche à Belval (Photo Luis Mangorrinha).
Sören Nissen a remporté un nouveau titre, dimanche à Belval (Photo Luis Mangorrinha).

Le coureur du VC Diekirch, par ailleurs professionnel et spécialiste de marathon, s’est imposé facilement dimanche à Belval dans le championnat national de marathon VTT.

On ne peut pas dire que Sören Nissen (34 ans) ait été inquiété dimanche dans sa quête d’un nouveau titre de champion national . Mais le Diekirchois a fait le métier. Le voilà désormais au repos.

Peut-on parler d’un succès facile?

Sören Nissen : Ce n’est jamais facile de l’emporter. D’ailleurs, j’ai connu une semaine difficile, ma copine Betty a été malade toute la semaine et moi-même, je l’étais également un peu ces trois derniers jours. J’étais un peu comme un zombi. Ce matin (hier matin), je me sentais enfin un peu mieux. Donc je suis content de ma course. Je l’emporte avec un bon avantage.

Le scénario a été conforme à ce que vous pouviez imaginer?
Durant les dix-quinze premiers kilomètres, Tim Diederich a roulé fort. Le début de parcours était à sa convenance et je me sentais comme derrière une Porsche-Cayenne (il rit). Je suis resté au chaud et après vingt kilomètres j’ai fait mon attaque sur les sections techniques. Je suis super content d’avoir remporté la course. Je pensais : “O. K., reste avec cette vitesse toute la course et tu gagnes.” Je regardais mon compteur. Il y avait 1 400 mètres de dénivelé, plein de boue dans la forêt. Mais le parcours n’était pas difficile par rapport à ce que nous trouvons en Coupe du monde de marathon VTT. C’était roulant, même s’il y avait des petites bosses.

«Le Cape Epic, un grand objectif»

On va vous revoir en janvier pour le cyclo-cross?
Pas beaucoup. Moins que les années précédentes. Je vais faire deux, trois semaines sans rouler du tout. Puis je vais reprendre la route avec des séances en décembre de cinq-six heures pour avoir le fond pour la saison de marathon VTT. Mon grand objectif sera le Cape Epic du 15 au 22 mars, une grande course par étapes en Afrique du Sud, disputée par équipes de deux. Je vais rouler avec le champion de Belgique, Frans Claes. C’est aujourd’hui la plus grande course de VTT dans le monde. Alors j’en ferai mon objectif. On sera suivi par une équipe de télévision flamande Sporza. C’est important pour mon sponsor.

Recueilli par Denis Bastien